Le français

Conscient qu’un des enjeux majeurs de la formation scolaire mais aussi de l’insertion sociale et professionnelle est la bonne maîtrise du français, l’Institut Saint-Joseph entend y accorder une attention particulière, notamment par les biais suivants:

  • Encouragement de l’élève à recourir à un dictionnaire orthographique dès qu’il en ressentira le besoin, et ce, dans toutes les branches.  Il trouvera, de plus, dans tout local où il suit ses cours, un dictionnaire mis à sa disposition.  Il pourra y recourir librement sauf restriction liée à une séquence spécifique (interrogation de vocabulaire, par exemple)
  • Soucieux de l’enrichissement et de l’adéquation de son vocabulaire, l’élève se verra proposer, pour la plupart des cours qu’il suit, un lexique spécifique.  Celui-ci sera lié à l’ensemble d’une matière ou à un parcours particulier et sera établi soit par le professeur, soit par l’élève lui-même. Il sera enrichi selon les nécessités.
  • Certaines recommandations seront faites, en début d’année, qui concernent la forme minimale permettant la prise en compte des travaux remis par un élève à un professeur.
  • L’élève veillera à ce que sa feuille comporte toujours les mentions indispensables (Nom, prénom, classe, branche, titre du travail).
  •  
  • Il remettra un travail écrit à l’encre et pas au crayon.
  •  
  • Il soignera son écriture afin d’éviter toute ambiguïté.
  •  
  • Il veillera, dans la mesure du possible, à rédiger d’abord un brouillon de son travail.
  •  
  • Il veillera, de la même manière, à relire attentivement et complètement son texte final.

Dans des proportions variables, liées à la branche, au travail en particulier ou à d’autres aspects pédagogiques, l’évaluation (formative et / ou certificative) tiendra compte des aspects évoqués ci-dessus.